Articles Tagués ‘halestorm’

Lzzy Hale, HALESTORM

Lzzy Hale, HALESTORM

Dur dur les concerts le lundi soir mais rien de mieux pour bien commencer la semaine !
Ce soir, HALESTORM envahissent le Bataclan en tête d’affiche avec dans leur bagages les texans de Nothing’s More et Wilson originaires de Detroit.

Arrivé devant la salle vers 18h20 pour une ouverture des portes à 18h35, se retrouver quasiment au premier rang montre bien que les fans du genre étaient tout de même tiraillés entre STEEL PANTHER et Black Veil Brides qui se produisaient à L’Olympia le même soir.

Les balcons du Bataclan sont donc fermés et la fosse n’est pas complète bien que toutefois bien remplie.
Le public est relativement jeune comme d’habitude, Lzzy Hale, chanteuse à a voix criarde est un modèle pour les jeunes filles en fleur.

Le concert de ce soir est déjà mon 5ème concert du groupe après Londres 2012, Nouveau Casino 2012, Zénith 2013, Trabendo 2014…

WILSON monte sur scène vers 19h05. on aperçoit un chanteur arborant une barbe de hypster mais crachant ses poumons tel un héritier de Phil Anselmo.
Le style du groupe est difficilement qualifiable. Heavy power metal ?
Peu importe, le groupe met le feu au Bataclan et reçoit un très bon accueil surtout lorsqu’il entame une reprise de « Back In Black » et que le frontman descend prendre la température de la fosse !
Après 30min de show, le Bataclan est déjà chaud patate…

A 19h50, le groupe NOTHING’S MORE monte sur scène…et comment dire…. le chanteur est énervé…oh oui…il est énervé, il est tellement énervé qu’il en fait des caisses. Il apparait d’ailleurs pieds et torse nus.
La musique est sans intérêt, un émo-core sans grande profondeur accompagné d’un show calibré avec des accessoires en métal pour faire des percussions.
L’ambiance redescend d’un cran comparé à WILSON.
Bref, leur musique est bien trop éloignée de celle d’HALESTORM !
Après 40min de souffrance, le groupe quitte la scène sans même un salue…

21h05: HALESTORM commence son récital dans un Bataclan près à exploser !
La setlist commence de manière totalement différente des concerts donnés en Angleterre.
« Mrs Hyde » ouvre le bal suivi d’un « It’s Not you » surpuissant.
Lzzy Hale est en forme ce soir et très en voix ! Elle atteint parfaitement les notes aigus sans sourciller contrairement à sa dernière prestation parisienne où elle avait déjà plus de mal.
Joe et Arejay sont toujours en très grande forme. Mention spéciale au solo de Joe dans cette version anthologique de « I Miss The Misery« .
Arejay rend les solos de batterie moins ennuyeux que d’habitude avec son jeu aérien qui rappelle vaguement celui de Tommy Lee.
Break in et Familiar Taste of Poison calme un peu le jeu.
Les nouvelles chansons sont parfaitement intégrées au set et même si elle ne m’avaient pas plus accroché que ça à la première écoute, aucun soucis en concert. Ca marche bien.

Au final, il fait toujours bon de voir HALESTORM live. Sa chanteuse charismatique assure le show et le chant et porte le groupe sur son épaule. Arejay apporte la touche fun et légère au groupe et l’ensemble donne toujours un cocktail détonnant en live.
Le groupe a encore progressé  depuis la dernière fois.

Vivement le prochain concert !

Durée: 80 min
Lights: Moyennes
Son: Bon
Ambiance: Bon enfant
Moments forts: Innocence, I Miss The Misery, Familiar Taste of Poison,
Setlist
Mrs Hyde
It’s Not you
Freak like Me
Amen
Innocence
Jam / Daughters of Darkness
Love Apocalyptic
Rock Show
Break in / Familiar taste of Poison
Drum solo
Mayhem
Get Off
Love bites
I Miss the Misery

I Like It Heavy
Here’s To Us

Publicités

Lzzy Hale, Trabendo, Paris, France Après leur passage au Zénith en première partie d’ALTER BRIDGE en Octobre dernier au Zénith, c’est dans la petite salle voisine du Trabendo que le groupe HALESTORM revient en tête d’affiche.
En ce jour, une foule de jeunes filles font la queue depuis le matin très tôt (la veille ?) devant le zénith pour un groupe de K-POP (Korean pop), comprendre un groupe de pop coréen composé de garçons coiffeurs au look et à la musique improbable, soit, il en faut pour tous les goûts !
Le groupe est souriant et n’hésite pas à prendre des photos avec leurs fans avant de donner leurs interviews dans l’après midi.
Les portes du Trabendo ouvrent vers 19h. passons sur les prestations de The Smoking Hearts et des canadiens DayShell; le premier est vraiment heavy pour le public d’HALESTORM et le second vraiment pas dans l’esprit non plus.

21h15: Lzzy Hale et sa bande prennent la scène d’assaut et nous délivre un set carré devant un trabendo plein à craqué pour cette dernière date de tournée.
Le groupe pioche parmi leur discographie ainsi que dans leurs EP de reprises. Tous les hits sont joués ce soir. Même la reprise du single « Get Lucky »!
Lzzy est toujours aussi excellente sur scène avec cette voix toujours aussi puissante et incroyable de justesse. Son frère Arejay nous délivre un solo de batterie toujours spectaculaire avant de nous annoncer qu’il va bientôt se marier ! le groupe nous gratifie même de « Mayhem », un nouveau titre assez heavy !
Un concert très agréable au final dans une petite salle remplie de pas mal de jeunes mais pas que. Vivement le prochain concert en France !

Durée: 1h40 environ
1ère partie: The Smoking Hearts et Dayshell
Ambiance: bonne enfant, chaude durant le concert, club oblige !
Lumières: Bonnes, pas trop de rouge !
Son: bon
Moment fort: Le nouveau morceau « Mayhem », le solo de batterie de Arejay et les hits
Setlist:
I Miss the Misery
Love Bites (So Do I)
It’s Not You
Freak Like Me
Straight Through the Heart (Dio cover)
You Call Me a Bitch Like It’s a Bad Thing
Dirty Work
Don’t Know How to Stop
Rock Show
Gold Dust Woman (Fleetwood Mac cover)
Break In
Familiar Taste of Poison
Drum Solo
Dissident Aggressor (Judas Priest cover)
Mz. Hyde
Daughters of Darkness
I Get Off
Encore:
Mayhem
Get Lucky (Daft Punk cover)
Here’s to Us


Première date et passage en France pour Halestorm ce soir.
Après avoir sorti leur second véritable album studio The Strange Case of… (l’album live et l’album de cover ne comptent pas!), ils débarquent pour donner un show en tête d’affiche à Paris au Nouveau Casino, date unique en France.
Les portes ouvrent vers 19h et nous nous engouffrons dans la salle du Nouveau Casino (petite salle de 500/600 places). Nous prenons nos places au premier rang au pied de la scène (sans Pit à photographes, le pied !).

19h30: Zico Chain ouvre le bal ce soir avec une musique type Fall Out Boys en plus heavy oscillant entre grosses guitares, refrains accrocheurs… Ce power trio restera sur scène 30min. Sympa sans plus.
20h15: Heaven’s Basement prend la scène d’assaut ! Et que dire ? Ils sont jeunes mais ils distillent déjà un rock sacrément burné. On sent leur guitariste très influencé par Slash tant par les riffs de guitares, les soli et les différentes pauses qu’il se tape durant le set. Une bonne surprise !

21h15: HALESTORM arrive à commencer par le dingo Arejay avec son masque « Tête de mort » suivi par le reste du groupe sur « Love Bites ».
Les musiciens sont en forme sauf Lzzy qui nous raconte qu’elle a attrapé froid ce matin, qu’elle aurait pu annuler le show mais qu’elle tenait à jouer malgré tout ! Et bien, même si sur certains passages, on sent sa voix lui jouer des tours, elle reste toujours puissante et juste ! Incroyable !
« Familiar taste of Poison » et « Break In » font redescendre un peu la pression après ce début de show et nous montre que Lzzy sait aussi chanter sans crier !
La reprise des Guns « Out Ta Get Me » fait remonter la température dans la fosse tout comme la reprise de Skid Row.
S’en suit un solo de batterie étonnant ! Arejay est vraiment un vrai showman. Les solos de batterie sont parfois ennuyeux; et bien celui là ne l’était définitivement pas !
L’ambiance repart avec « Get Off » qui remet le feu avant le rappel et le concert fini sur « Here’s To Us« , salue final et puis s’en vont !

En conclusion, excellent concert d’HALESTORM, le groupe toujours à fond malgré une Lzzy malade. Toujours avec le sourire et toujours disponible. C’est aussi ça le talent.

Durée: 1h10
1ère partie: Heaven’s Basement + Zico Chain
Ambiance: excellente, des ados, des adultes, des filles, des gars…
Lumières: Minimalistes
Son: Moyen vu notre position au premier rang
Moment fort: les reprises de Guns n’ Roses et Skid Row
Setlist:
Love Bites (So Do I)
Mz. Hyde
It’s Not You
Freak Like Me
Familiar Taste Of Poison
Break In
Rock Show
Out Ta Get Me (Guns N’ Roses)
Drum Solo
Slave to The Grind (Skid Row)
You Call Me A Bitch
I Get Off
        
I Miss The Misery
Here’s To Us

PHOTOS:

Lzzy Hale

Lzzy Hale

Arejay

Halestorm

Lzzy Shoes !

VIDEOS