Articles Tagués ‘steel panther’

Nul besoin de présenter STEEL PANTHER, il suffit de se remémorer ce qu’était l’apogée du Hard Rock et du heavy Metal à tendance glam made in California.
Quelques semaines après la sortie du nouveau clip de leur single « The Burden of Being Wonderful » extrait de leur album « All you can Eat » qui sortira en Mars, le groupe débarque au Luxembourg au début de leur tournée européenne.
En ce début Février, disons le clairement, il fait un temps de merde: pluie, vent, froid et surtout attente interminable (les portes se sont ouvertes à 20h !).
Votre serviteur découvre alors la superbe salle qu’est l’Atelier, entre un trabendo et un Bataclan parisien (1200 places au bas mot).
Passons sur le groupe de première partie STLEEKSTAIN qui malgré un bon guitariste chauffe gentiment l’audience déjà acquise à la cause glam mais ne casse pas 3 pâtes à un canard…
21h25: la musique d’intro « Number Of The Beast » est balancé dans les enceintes et les membres de STEEL PANTHER apparaissent un à un sur scène. C’est parti le groupe enflamme l’Atelier avec « Eye Of A Panther » puis enchaine de suite sur « Tomorrow Night » avant de se lancer sur un long discours pour présenter le groupe avant « Asian Hooker ».
Le groupe joue ce soir un bon mix entre les hits de leurs deux premiers albums ainsi que 3 morceaux de leur nouvel album.
Le chanteur Michael fait monter des filles sur scène « It Won’t Suck itself » mais même si ça se trémousse gentiment, lorsque Michael leur demande de montrer leurs seins, là il n’y a plus personne… c’était tout de même bien différent la dernière fois à Paris…
Le public en redemande au rappel lorsqu’il s’époumone sur le classique et gracieux « community property » avant de terminer la soirée en feu d’artifice sur « Party All Day ».
Au final, 1h30 de bon Hard Rock comme on en fait plus. j’avais aussi oublié à quel point le guitariste Satchel était un monstre de la guitare exécutant des plans de fou toujours en déconnant…
Bref STEEL PANTHER est toujours un super groupe à voir sur scène; le spectacle est à la fois sur scène et dans le public.

Durée: 1h30 environ
1ère partie: Sleekstain
Ambiance: Glam ! Back to the 80s !
Lumières: ok trop de rouge par moment
Son: bon, manque un chouille de guitare par moment
Moment fort: Les filles qui montent sur scène pour faire les chaudières mais qui ne montrent rien !
Setlist:

  1. Eyes of a Panther
  2. Tomorrow Night
  3. Band Intro / Asian Hooker
  4. Just Like Tiger Woods
  5. Party Like Tomorrow Is the End of the World
  6. Let Me Cum In
  7. Satchel Guitar Solo
  8. Turn Out the Lights
  9. Gloryhole
  10. The Burden of Being Wonderful
  11. Gold Digging Whore
  12. It Won’t Suck Itself
  13. Death to All but Metal
    Encore:
  14. Community Property
  15. 17 Girls in a Row
  16. Party All Day (Fuck All Night)

Publicités

http://www.facebook.com/v/3296522325522

Ce soir les glamouzes étaient de sortie !

Satchel de Steel Panther

La grande messe glam du dimanche soir commence vers 20h avec The TREATMENT, sorte de croisement entre AIRBOURNE et SKID ROW.
Après cette mise en bouche très sympathique, place aux vrais glameurs comme on en fait plus depuis  plus de 20 ans ! D’ailleurs en parlant de 20 ans, on constate ce soir une grosse affluence de jeunes rebelles tout de cuir, clous, vestes à patch, moule burne, foulard et autre artillerie glam… comme on en voit plus depuis…et bien 20 ans ! Pour sur, tout le gratin glam de Paris était présent dans ce Bataclan chauffé à blanc malgré les 1000 tickets de vendus (les balcons étaient fermés…).
Que dire de STEEL PANTHER ? malgré leur frasques parodiques (auxquelles j’adhère je dois bien l’avouer), c’est un groupe de très haut niveau.
Le guitariste lead, Satchel, armé de sa Kramer et des ses murs Peavy Eddie Van Halen, n’a justement rien à envier à… Van Halen! Ca joue juste, vite et bien ! bref, le type est un monstre de la guitare !
Le reste du groupe n’est pas en reste avec un batteur qui tient bien la route et un (une ?) bassiste qui groove malgré un look pour le moins efféminé (en même temps, c’est ça qui est drôle!).
Michael Starr aussi un super chanteur et un frontman plein d’humour.

Un super groupe, de bons zicos, du fun. Bref, une super soirée plein de paillettes !

Durée: 1h30
1ère partie: The Treatment
Ambiance: chaude avec du nibards !
Lumières: bonnes
Son:
trop fort !
Moment fort:
les blagues à la con
Setlist (à confirmer)
In the Future
Supersonic Sex Machine

Tomorrow Night
Fat Girl (Thar She Blows)

Asian Hooker

Just Like Tiger Woods
Gold-Digging Whore
Guitar Solo
It Won’t Suck Itself
Community Property
Eyes of a Panther

Weenie Ride
Party All Day (Fuck All Night)
Turn Out the Lights
Death to All but Metal

————
Eating ain’t Cheating
17 Girls In A Row